Faire confiance au juge malgré tout!

Publié le par institutpourledroitdeslibertes

La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui! L'application concrète de cette définition de la liberté nécessite tout à la fois une responsabilité, un devoir de chaque individu et une intervention des pouvoirs publics pour poser des règles. 

Dans la pratique, le juge est l'arbitre ultime et le régulateur quotidien de la mise en oeuvre des libertés. Le pouvoir ainsi donné au juge est classiquement critiqué au nom de la démocratie. Est dénoncée aussi la limitation par le juge de la souveraineté étatique dans ce cadre. 

Reste que dans une société dominée par le court-termisme, l'hypertechnologie, l'individualisme,l'hypermédiatisation, le recours au juge permet de garder un cap et d'avoir une boussole pour rester dans la bonne direction. 

Le succès de la question prioritaire de constitutionnalité et de la cour européenne des droits de l'homme constituent des indices de cette confiance. 

Quand un Etat s'attaque au juge comme c'est le cas actuellement du Royaume-Uni contre la Cour européenne des droits de l'homme, c'est le signe que ce juge fait bien son travail... 

 

Commenter cet article